Lieux patrimoniaux de Tracadie - Religieux Imprimer

Sanctuaire St-Joseph

(3427, rue de la Chapelle)
La chapelle est une réplique de l’ancienne église des Acadiens de Grand-Pré en Nouvelle-Écosse. Le sanctuaire St-Joseph fut inauguré en 1954 par le père Trudel. La construction du sanctuaire fut son idée, car il avait promis à sa mère qu’il bâtirait un sanctuaire au nom de St-Joseph. Le sanctuaire comprend une petite chapelle, un chemin de croix, une rocaille et un bassin d’eau avec une fontaine.

Église St-Joseph et St-Jean-Baptiste

(3575, rue Principale)
La construction de l'église Saint-Jean-Baptiste et Saint-Joseph a été complétée en 1949. Elle fut construite sur le même site que la première église de pierre incendiée en 1925. Elle représente toute la fierté d'une communauté qui travailla collectivement afin de se donner un endroit pour se recueillir.

 

Monument du Père Lafrance

(3575, rue Principale)
L'abbé François-Xavier Stanislas Lafrance fut nommé curé de la paroisse St-Jean-Baptiste en 1842. C'est grâce à ses efforts que Tracadie eut sa première église de pierre. Pendant son séjour à Tracadie, l'abbé Lafrance fit construire une école, probablement la première de l'endroit. Il fut également l'un des principaux responsables du déménagement des lépreux de l'île Sheldrake au lazaret de Tracadie. Le monument du Père Lafrance fut béni le 19 août 1962.

Monument des familles fondatrices

(3585, rue Principale)
Érigé en 1984 sur le terrain de l'église St-Jean-Baptiste et St-Joseph à Tracadie-Sheila comme un projet local du bicentenaire du Nouveau-Brunswick. Ce monument regroupe le nom des familles qui se sont installées dans la région avant 1800. On y retrouve notamment les premiers colons dont les noms de familles sont Bastarache dit Basque, Robert dit LeBreton et Saulnier.

 

 

Académie Sainte-Famille

(399, rue du Couvent)
L'oeuvre importante des religieuses Hospitalières de Saint-Joseph dans le domaine de l'éducation au Nouveau-Brunswick fait la renommée de l'Académie Sainte-Famille. Soeur Marie-Anne Doucet, assistée de soeur Isabelle Sormany, a conçu les plans de ce gros édifice en bois de quatre étages de style colonial. Érigé entre 1910 et 1912, ce lieu d'éducation et de formation a aussi fait la promotion de la culture et des arts dans la Péninsule acadienne.

Cimetière des Religieuses Hospitalières

(Rue du Couvent)
Le cimetière fut construit en 1885. On y retrouve 60 sépultures, la plus récente datant de 2012. Parmi les 59 religieuses inhumées, on retrouve aussi le révérend Joseph Théberge, ancien curé de Néguac, qui a beaucoup contribué pour les orphelins de la région. Le cimetière est situé sur la rue du Couvent à Tracadie-Sheila. Pour s'y rendre, on doit emprunter le Sentier du Patrimoine qui est situé tout près de l'Académie Ste-Famille.

Le Sentier du Patrimoine

(Rue du Couvent)
Le Sentier du Patrimoine traverse une partie importante de l'histoire de Tracadie. Le parcours débute à l'Académie Ste-Famille et mène au cimetière des Religieuses Hospitalières de St-Joseph. On peut également y observer la grotte Notre-Dame-de-Lourdes, construite en 1946 et un mur de l'ancien hôpital Hôtel-Dieu incendié en 1943. Le Sentier du Patrimoine traverse le site de l'ancien lazaret et se termine avec le cimetière des lépreux.

Cimetière Protestant

(Entre 3676 et 3694, rue Principale)
Ce cimetière a été effectif de 1825 à 1950. On pense qu'environ 25 personnes, toutes de religion protestante ayant vécu dans la région y sont enterrées. Les tombes visibles au cimetière portent les noms de Young, Smith, Turner et Archer. Cette communauté anglophone a largement contribué au développement économique de la région puisque ses membres y possédaient la majorité des commerces pendant plusieurs années.

Cimetière des Fondateurs

(423, rue Saulnier Est)
Bien que 170 personnes y aient été enterrées entre 1799 et 1880, seulement 8 tombes sont encore visibles aujourd'hui. La première personne enterrée à cet endroit fut François LeBreton. Sur les tombes encore existantes on y voit les noms de Basque, Losier, LeBreton et Saulnier. Ce cimetière est situé près de l'emplacement des maisons des premiers habitants et de la première église, aujourd'hui toutes détruites. Une croix de bois est située au centre du cimetière, rendant hommage aux familles fondatrices de l'ancien village de Tracadie.

Église Saint-Louis

(5271, route 11, Brantville, NB )

Téléphone : (506) 395-5039, Télécopieur : (506) 393-6964
Courrier électronique : pabrant@nbnet.nb.ca
 

 

 

Église Immaculée-Conception

( 18, chemin Rivière-du-Portage Nord, Rivière-du-Portage, NB)

Téléphone : (506) 395-2230, Télécopieur : (506) 395-4683
Courrier électronique : n6parsj1@nb.aibn.com
 

 

 

 

 

 

Église de Saint-Irénée

( 2032, chemin Saulnier Ouest, Saint-Irénée, NB )

Téléphone : (506) 395-2615
Courrier électronique : stirenee@nb.sympatico.ca

 

 

 

 

 

Église Notre-Dame-de-la-Salette

( 934, boulevard Louis G. Daigle, Tracadie-Sheila, NB )

Téléphone : (506) 395-2930, Télécopieur : (506) 395-6284
Courrier électronique : parndsal@nb.sympatica.ca

 

 

 

 

 

 

Sanctuaire Notre-Dame-de-la-Salette

( 926, rue Louis G. Daigle, Tracadie-Sheila, NB )

Téléphone : (506) 395-2930
 

 

Église Pont-Landry (SS. Martyrs-Canadiens)

5239, route 160, Pont-Landry, NB
Téléphone : (506) 358-2371, Télécopieur : (506) 358-9180
 

 

 

 

 

Église Sainte-Rose (Sainte-Rose-de-Lima)

1981, route 355, Sainte-Rose, NB
Téléphone : (506) 358-2371, Télécopieur : (506) 358-9180
 

 

 

 

 
Home Patrimoine Descriptions - Différents lieux Lieux religieux