Lieux patrimoniaux de Tracadie - Commerciaux Imprimer

Magasin Général Landry (2003) Ltée

(5201 route 160, Pont-Landry N-B)

Construit en 1903 et situé à Pont-Landry.  À ses débuts, ce bâtiment servait d'office pour le moulin à bois à Valaire Landry. Il est par la suite devenu un magasin général lequel, fut opéré par trois générations de la famille Landry avant d'être acquis par ses propriétaires actuels en 2003.  Étant à ce jour le plus ancien détaillant d'essence Esso (plus de 100 ans), le magasin est toujours en opération et  a gardé son statut de magasin général.

 

Quai de la Block

(Rue de la Block)
Le quai de la Block, construit vers 1870, était d'une longueur de 518 mètres. On pouvait même y accueillir un schooner de 68 tonneaux, comme le Eliza Crowell d'Halifax, avec sa cargaison de 500 barriques de poissons. On appelait ce quai « Quai de la Block » parce que la rue à une voie menant à ce quai était faite de blocs de bois. Aujourd'hui, le quai de la Block comprend des vestiges d'un quai en bois, visibles à marée basse dans la baie de Tracadie.

La Boîte à fleurs

(3375, rue Principale)
La Boîte à Fleurs fut construite vers 1945 par son propriétaire de l'époque, M. Hilarion Godin. Le design style « Four Square » de la maison demeure presqu'inchangé depuis sa construction. On remarque la volumétrie, le revêtement de bardeaux et la lucarne qui sont des éléments originaux. Les éléments intérieurs d'origine de la maison sont nombreux et ont été préservés avec soin, comme par exemple le bois franc qui est d'une solidité remarquable.

Bâtiments Fransblow

(3481 et 3485, rue Albert)
Les bâtiments Fransblow construits en 1912 représentent la croissance économique de l'ancien village de Tracadie pendant le début du XXe siècle. La famille Fransblow était partie de Bathurst pour s'installer à Tracadie et y construire un commerce de vêtements et de chaussures pour toute la famille. À ce jour, le site continu d'être un lieu commercial viable avec le nom de Fransblow toujours associé aux affaires à cet emplacement.

Salon de Couture Modifique

(3491, rue Albert)
Situé au centre-ville, le Salon de Couture Modifique a été un élément significatif sur la rue Albert depuis sa construction qui date vers l'année 1944. Ce bâtiment s'est transmis à trois générations de la même famille. Le premier commerce d'articles usagés a appartenu à Madame Agnes Aufrey. Cet endroit a aussi servi de salle de réunions et comme deuxième Cour judiciaire provinciale à Tracadie.

Bâtiments Loggie's

(3494 Boul. Dr. Victor LeBlanc et 3493 et 3497 rue Albert)
Les bâtiments Loggie's ont été construits en 1944 et sont reconnus pour leur utilisation comme espace commercial viable pendant une période de croissance économique à Tracadie-Sheila. La société A & R Loggie était une compagnie proéminente d'industrie du bois, de vente en gros et d'export au Nouveau-Brunswick de la fin du XIXe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle.

 

Château d'Acadie

(3559, rue Principale)
Le Château d'Acadie, aujourd'hui un gîte du voyageur, fut anciennement la maison du défunt Dr Aldoria Robichaud. Une partie adjacente à la résidence construite en 1939 a servi de bureau à ce médecin qui a été à la direction du Lazaret de 1939-1965. Il était aussi chirurgien à l'hôpital de 1934-1972. Il fut le dernier médecin à soigner les lépreux à Tracadie.

 

 

La Maison de la Fondue

(3613, rue Luce)
La Maison de la Fondue, construite au début du XXe siècle, appartenait à George Petrie, forgeron de métier. C'est toutefois en 1926 qu'on y bâtit une fondation. La même année Bert Ahern, gérant pour le magasin A & R Loggie en prit possession. Après avoir passé à différentes mains, c'est en 1988 que les propriétaires actuels firent son acquisition. En 1992, ils lui donnèrent sa fonction actuelle de restaurant.

Wade Surplus d'Armée

(4254, rue Principale)
William Ferguson fit construire cet édifice en 1902 par Maurice, Jimmy et Georges Ferguson. Le bâtiment a abrité plusieurs commerces. On y retrouva un magasin général, un bureau de licences du Nouveau-Brunswick, un bureau de poste, une épicerie, un magasin de télévision, et enfin depuis 1979, le Surplus d'Armée. C'est à ce commerce qu'apparurent les premières pompes à essence de l'ancien village de Sheila dans les années 1930. Le bâtiment servit également comme première école secondaire de Sheila.

Le Magasin de " Corner "

(4246, rue Principale)
Le centre de commerce de l'ancien village de Sheila se trouve à l'intersection des rues Principale et Louis G. Daigle, d'où l'appellation du "corner". Construit vers 1929, le magasin du "corner" fut tout d'abord un magasin général où l'on retrouvait tout ce dont une famille de l'époque avait besoin. Plusieurs commerces, dont le bureau de poste se sont installés dans cet édifice

 

 

Site de l'ancien Moulin Foster

(994, rue des Chalets)
Le moulin fut construit en 1897 à partir de la charpente de la première église en bois de Tracadie. La présence du moulin procura plusieurs emplois aux gens de la région et de l'extérieur. La prospérité causée par le moulin résulta en un essor économique remarquable: des hôtels, des tavernes, de nouvelles maisons et une maison de pension furent construits. Le moulin Foster fut détruit par les flammes le 8 octobre 1905. Aujourd'hui, il ne reste que ses ruines, vestiges d'une époque florissante.

 

 

 
Home Patrimoine Descriptions - Différents lieux Lieux commerciaux