Village de Sheila, 1978-1992 Imprimer

Le Village de Sheila fut d'abord organisé en ce qu'on appelait à l'époque,  un Secteur de Services Locaux (semblable à un D.S.L.) et ce,  à la suite d'une rencontre qui eut lieu le 9 août 1970.  Cette organisation était la première étape afin de s'incorporer en village.  On pouvait offrir des services tels que l'éclairage des rues, un service de protection contre les incendies, un service d'ambulance et un service des loisirs.  Les premiers membres du comité consultatif furent Allan Sonier, Lucien Blanchard, Albert Ferguson, Richard Losier et Alcide Ferguson. 

L'incorporation du Village de Sheila eut lieu officiellement le 1er octobre 1978.  Une réunion avait eu lieu le 26 août 1978 (à la suggestion de la Province du Nouveau-Brunswick) car les fonctionnaires de Fredericton avaient remarqué que la population de Sheila était assez nombreuse pour permettre une incorporation municipale de sorte à offrir plus de services.  Parmi les services, le village aurait sa propre force policière (ou pourrait louer des services policiers), il pourrait régler les problèmes quotidiens sur une base locale et non simplement être un comité consultatif, il procéderait au zonage de son territoire en adoptant ses propres règlements, il bénéficierait d'un pouvoir d'emprunt et pourrait profiter d’octrois afin d’offrir un service d'eau, d'égouts et de bornes fontaines. 

Les premières élections eurent lieu le 2 octobre 1978 lors desquelles, Allen Sonier est élu comme premier maire, Alonzo D. Sonier est devenu pro-maire et Richard Faudel, Edward Ferguson, Peter McGraw et Normand Saulnier furent élus conseillers. 

Au début, les réunions du conseil avaient lieu dans l'édifice du service d'incendie (situé près de l'église paroissiale).  Toutefois, le manque d’infrastructure pour de pareilles réunions rendait évident qu'il fallait aménager un véritable hôtel de ville.  Le 31 août 1980, on ouvrait officiellement l'édifice municipal dans une ancienne école du village, sur la rue Beauregard. 

Parmi les réalisations des premiers conseils municipaux, mentionnons l'installation d'égouts pluvieux, l'amélioration de certaines routes, l'installation de noms de rues, l'éclairage du terrain de balle-molle, etc.  En 1982, le Village de Sheila participait à l'organisation des Jeux de l'Acadie tenus dans la région de Tracadie.  À cet effet, une piste et pelouse fut aménagée à l'arrière de l'école La Source.  Les employés du village étaient Cécile Rousselle (secrétaire-trésorière), Roger Sonier, Allen Richard et Anita Robichaud.

La Municipalité de Sheila a aussi aidé au développement de deux parcs à jeux pour enfants, à l'organisation de carnavals d'hiver et festivals d'été, aux deux phases de développement du Manoir Bellefeuille et à la construction d'une marina.  Au moment de la fusion avec la Ville de Tracadie, le Village de Sheila participait aux discussions qui mèneraient à la construction d'une voie d'évitement. 

C'est en 1992 que le Village de Sheila cesse d'exister au profit d'une plus grande ville pour profiter des possibilités d'un avenir meilleur : la Ville de Tracadie-Sheila.

 

Philippe Basque, historien

Tracadie, le 16 février 2016 

 
Home Patrimoine Chroniques du 50e Village de Sheila, 1978-1992