Les Jeux de l'Acadie dans la région de Tracadie en 1982 Imprimer

C'est durant deux différents colloques tenus en 1978 que l'on organise des comités pour étudier la situation des sports au Nouveau-Brunswick.  L'année suivante, le rapport Finn-Campbell proposait une structure sportive basée sur 14 régions, dont 6 francophones.  On stipulait également dans ce rapport des recommandations pour la mise en place des Jeux de l'Acadie.  Les premiers jeux eurent donc lieu à Moncton du 29 août au 1er septembre 1979.  Le succès fut immédiat et l'année suivante, on invitait les régions acadiennes de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard à participer.

Pour permettre aux villes et villages de l'Acadie de bénéficier des jeux, on décide de tenir les jeux dans une différente localité à chaque année.  Pour l'année 1982, les municipalités de Tracadie et de Sheila furent les hôtes.  Pour avoir un aperçu de ce genre d'événement, des membres du comité organisateur et des gens de la ville de Tracadie furent invités à assister aux Jeux du Québec de 1981 tenus dans les villes de Hull/Aylmer/Gatineau.  Les représentants de Tracadie et Sheila ont même été admis dans l'Ordre des Jeux !  Ils ont eu des rencontres avec les organisateurs pour avoir des conseils, notamment dans l'accréditation des entraîneurs, l'organisation des bénévoles, l’accueil des athlètes, etc.  Le comité était en charge de plusieurs dossiers (exemples : les cérémonies d'ouverture et de fermeture lesquelles, étaient télévisées).  C'est d'ailleurs à cette finale des jeux que Radio-Canada Atlantique fut diffuseur.  À Sheila, on a profité du passage des jeux pour aménager une piste et pelouse à l'arrière de l'école La Source et une messe spéciale eut lieu au Sanctuaire Notre-Dame-de-la-Salette où plus de 1 500 personnes assistèrent.  Même l’homélie était d'occasion : « Suis-je un bon sportif » !

De nombreux sous-comités furent mis en place pour supporter toute l'organisation.  Aquila Comeau était responsable de l'hébergement.  Les athlètes étaient logés dans les écoles de la région : La Ruche, Le Tremplin et La Villa des Amis.  La responsable des repas était Jolaine Thomas et la responsable des activités culturelles était Thérèse McLaughlin-Basque.  Comme spectacle, les jeunes ont eu la chance de voir les groupes Cabestran et Beausoleil-Broussard.   

La cérémonie de fermeture fut imposante.  À l'aréna Stella Maris, près de 3 000 spectateurs ainsi que près de 700 athlètes étaient présents.  Dans son allocution, le président du comité organisateur, Sylvio Comeau, soulignait les exploits des athlètes et le travail exceptionnel des 500 bénévoles.  On avait d'ailleurs présenté des plaques à Roger Arsenault et Sylvio Comeau pour leur implication.  

En résumé, les jeux eurent lieu du 24 au 27 juin 1982, la mascotte était une étoile nommée « Beluette » et la région du Sud-Est du Nouveau-Brunswick fut couronnée championne.  L'année suivante, les jeux furent tenus dans la région de Cap-Pelé.   

Les Jeux de l'Acadie seront de retour dans la région de Tracadie 25 ans plus tard, en 2007.   

 
Home Art + Culture + Patrimoine Chroniques du 50e Les Jeux de l'Acadie en 1982